Et si je vous parlais encore une fois d’amour !!! acte 3

” ET SI JE VOUS PARLAIS ENCORE UNE FOIS D’AMOUR „ acte 3…

L'amour est un symbole de liberté et de contrainte.

”Encore une fois, il m’échappe et je le cherche. L’amour je crus pouvoir le dominer, sans pourtant savoir que l’amour nous domine, car c’est lui le prédateur, et nous les proies” massy Tey…

De la définition de l’amour je ne sais plus grand chose. À force de le vouloir définir, je finis par en perdre l’essence. L’amour m’a rencontré lorsque j’étais encore frêle. Dans l’insouciance même de la vie, où l’on croit tout posséder et appartenir à tout.

J’ai ressenti en moi à  ce moment là une joie vive,que rythmaient les battements de mon coeur. Il était là à ma portée. Je ne pouvais pas le retenir mais juste le contenir. J’étais amoureuse, je le savais.  Mais pourquoi moi ??? Je ne connais pas l’amour !

Je compris alors qu’il ne choisissait pas. Il s’imposait.

Il devinait notre besoin d’être aimer. Et il nous aimait.

L’amour, l’entends tu ???. C’est cette valse insouciante qui ne s’arrête jamais.

Il est ce trop plein de larmes qui ruissellent le long de ce visage apeuré de perdre l’être aimé.

Il est cette vague de douceur, indolente, malhabile,

mélancolique,

qui nous apaise et nous pèse à la mesure de nos sentiments.

Il est cette voie presque banale, que l’on prend s’en jamais savoir pourquoi.

C’est ce verbe qui nous amène à le conjuguer sans structure grammaticale.

Il est ce sentiment d’exactitude qui vous anime lorsque vous rencontrez l’être aimé…

­

L’amour, le vois tu ?? C’est ce sentiment d’éloignement et de proximité…

C’est cette amertume tuméfiée par des années de solides tues

il est cette étrangeté divine, presque parfaite, qui anime de paix notre âme en peine…

L’amour c’est cette tourmente assidue de ne pouvoir être possédé et posséder.

Il est cette fissure indéfectible qui s’installe lorqu’on rompt nos habitudes.

L’amour, c’est l’ami hypocrite de tous les hommes.

Il est-ce doux baiser consommé après une nuit de délices voluptés

Dans la chambre à coucher, à l’heure des rêves sans lendemain,

il est ce grassouillement que font nos corps en s’éfritant encore !

Il est cette complainte intrépide, à l’annonce de la paternité

Il est ce rien qui forme un tout, et qui de rien déforme tout.

L’amour, c’est ce nous si absurde, cette envie soudaine de n’être qu’un,

C’est Cette nuit de tendres maladresses,

Bestiales et frivoles

Mais qui au fond nous empoisonnent

et à la fois nous raisonnent…

L’amour, c’est cette prière presque solennelle que l’on adresse dans toute la splendeur de la messe à notre Père éternel.

C’est cette donnée insaisissable, qui nous fait douter de notre amour,

              c’est cette douleur incolore qui colore nos vies éphémères

Il est cette vesprée obscure qui nous obscurcit de toute part…

Il est cette attache  presqu’inconstante

             L’amour, c’est ce besoin inextricable d’attention, cette teinte d’horizon unit en un seul mot

Il est cette nature imparfaite qui nous donne d’aimer les divines imperfections de l’autre.

L’amour c’est une somme, un compromis, une aventure inhumaine,

Un combat, une lutte.

L’amour c’est une complexité,

L’amour c’est une duplicité…

L’amour c’est tout simplement et avant tout cette ritournelle de larme,

     qui domine nos lamentations humaines

C’est cette douleur qui se tait,

Presque rancunière,

                Insoumise,

Mais debonère,

Qui prête à la vie un parfum éphémère,

Pour masquer ces chaînes muettes… By Massy Tey…

 

4 réflexions sur “Et si je vous parlais encore une fois d’amour !!! acte 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *