le Français noir! un concept africain!

  BONNE FÊTE DE LA LANGUE FRANÇAISE NOIRE!

image sur la francophonieMoi j’aime le Français! C’est vrai quoi! Le français est une langue indispensable dans la vie de chaque personne. Ici en Côte d’Ivoire, cette langue est pour ainsi dire parlée selon les ethnies. Ce qu’il y de plus perceptible, c’est le Noushi, un dialecte des rues qui ne laisse personne en marge. C’est plus facile  de se comprendre d’autant plus que les règles grammaticales du Français présupposent une véritable connaissance de cette langue. La langue française en elle même est complexe. Alors nous en Côte d’Ivoire, on parle le Noushi.

Le Français est une langue que chacun doit mettre à profit, tant à l’école que dans les milieux urbains. Ce qui est important dans une langue, c’est de pouvoir se comprendre et surtout comprendre les autres. Le Français est la langue qui réconcilie le monde à la littérature. Parler le Français c’est avant tout et surtout être en phase avec son temps. Il faut savoir s’exprimer et exprimer son ressenti. Vivre en démontrant par le peu de savoir reçu que la langue française n’est plus un secret. Oui! Comment affirmer qu’on parle le français si l’on arrive à peine à  exprimer rien qu’une fois ce que l’on ressent. Avec le Français, on vit, on ressent, on dit, on révèle, on met à nue ce que la langue maternelle ne dévoile pas toujours.

Moi j’aime le Français! j’aime cette couleur qu’il revêt et qui s’imprime en moi avec force et douceur! C’est agréable de pouvoir s’exprimer en Français. Les autres ne me comprennent pas toujours, mais j’adore faire des mots, des secrets des dieux. Avec cette langue j’arrive à voiler mes peines; je me découvre un autre univers, j’apprends de nouvelle chose. On commence par ce qu’on sait de mieux pour aboutir à quelque chose de plus grand. Et cette langue est pour moi le monde du parallèle!

Aujourd’hui je fais des néologismes. J’adapte ma langue maternelle au Français. Pour moi être francophone ne veut pas dire perdre ses racines mais plutôt incorporer toutes ces belles traditions ancestrale à ce mythe de langue.

Insuffler à mes racines des traits du français, c’est dire oui aux néologismes et ouvrir le champs à un nouveau courant littéraire: Le Français noir! La modernité engendre une vague de nouveauté et l’Afrique regorge de potentialités inépuisables.

Ignorer nos valeurs en marge de cette langue française serait éluder l’avancée de la science. Et moi, en tant qu’africaine je déclare avant même le 20 Mars que la langue française porte des racines noires!

Senghor et Césaise ont parlé de Négritude, et moi je parle du Français Noir!

Cette langue qui comprend les dialectes africains adaptés à la langue française: Je négretise ma négritude! Ce Concept est d’abord mien mais il est avant tout  Noir!

J’apporte à l’Afrique son vent d’air frais; je suis une de ces filles, et je perpétue mes racines ancestrales en promouvant la langue française. Une langue adaptée à nos valeurs ancestrales ne ferait qu’accroître cette richesse qu’est le Français!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *