la plume de l’écrivain

la plume de l'écrivain

 

MA PLUME

c’est ma plume,

c’est elle qui ouvre mon âme à de belles envolées,

c’est elle qui ouvre mon esprit à n’écrire que la vie

C’est ma plume,

Celle que j’ai,

Cette plume qui m’anime et me déchire

Que j’ai parfois du mal à comprendre,

C’est ma plume,

Sans le vouloir, sans y prendre garde

J’ai délaissé ma plume,

Je l’ai blessée

J’ai ôté toute vie de son corps

Je n’ai pas su lui accorder une place de choix dans ma vie

Et mes nuits sont bien vides

Ces nuit où l’âme pensante, je déliais mes vers sur une feuille toute vierge,

Innocente de tous ces attraits que le charme même lui conférait

Des mots qui sans l’ombre d’un doute reflétaient l’illustre poésie que mon cœur lui dédiait

Ma plume se devait d’exister,

Je me devais de la parfaire !

Lui conférer une place de choix,

Lui donner une raison d’être

Ce n’était pas seulement qu’une simple plume,

Qu’une simple chose, un haillon

C’était avant tout une substance rare,

Une drogue qui vous envahit et qui vous fait exister

C’était de celles là qui conféra aux poèmes de Victor Hugo ou Baudelaire son caractère unique

Son caractère existentiel

Des vers par millier, j’aurais écrit,

Des poèmes, à chaque minute, se serait formé

De toute cette poésie, serait née une vraie romance,

Car seule ma plume savait aimer !

Sur les routes du savoir et de l’écrit,

Sur les voies qui mènent à des cieux indélébiles,

Elles marque les cœurs de son attrait habile,

Ma plume,

Celle qui n’a besoin de rien pour vivre,

C’est ma plume,

Qui subsiste, qui s’adapte

Et aujourd’hui encore, elle sait nous charmer,

Celle qui n’a nul besoin d’aller à l’école de l’écrit

Car de ses mains ce cache un vrai savoir-faire,

Que seule une âme bien née pourrait parfaire !

Lucie akouvi Tetey, ma plume

 

 

Une réflexion sur “la plume de l’écrivain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *